Le site de Grignon

Une longue histoire et un fort potentiel

Un peu d'histoire...

Les terres de Grignon sont le joyau qu'offrit, en 1545, le roi François Ier à sa favorite Anne de Pisseleu, duchesse d'Étampes. En 1553, Henri II la contraindra à les vendre à sa propre maîtresse, Diane de Poitiers.

Les Pomponne de Bellièvre les acquiert en 1582, font construire le château vers 1636 et obtiennent  la transformation de Grignon en Marquisat en 1651.

A la Révolution française, le domaine devient la propriété de César Auguié qui y marie, en 1802, sa fille Aglaé-Louise au jeune général Ney. Le futur Maréchal Bessières d'Istries lui achète le château, le parc, les terres et les fermes de Grignon et y entreprend de grands travaux. Il y reçoit par deux fois Napoléon Ier.

Charles X achète l'ensemble en 1826 pour en faire l'Institution royale agronomique de Grignon. Successivement École impériale d'agriculture en 1852, École nationale d'agriculture en 1870, École nationale supérieure agronomique de Grignon en 1960, Institut national agronomique Paris-Grignon en 1971 et, depuis 2007, AgroParisTech, c'est la plus ancienne des écoles d'agriculture et d'agronomie françaises.

Renommée dès le milieu du XIXème siècle, l'École reçoit d'illustres visiteurs dont cinq Présidents de la République : le Maréchal de Mac Mahon, Raymond Poincaré, Gaston Doumergue pour la fête du centenaire, Albert Lebrun qui vient remettre la Croix de la Légion d'Honneur à l'Ecole et le Général de Gaulle en 1961.

 

Les patrimoines de Grignon

AgroParisTech, forme depuis près de deux siècles environ la moitié des Ingénieurs Agronomes de France.

Un de ses lieux d’enseignement, qui est aussi un lieu de recherche agronomique depuis les origines (Institut de la Recherche Agronomique aujourd’hui) se trouve à Grignon (30 km à l’Ouest de Paris). AgroParisTech (sites de Paris, Massy et Grignon) et INRA (site de Grignon) doivent déménager à Saclay en 2021 dans le cadre de la constitution du grand ensemble scientifique et technique rassemblant Universités et Grandes Ecoles scientifiques.

Or le campus de Grignon (environ 300 ha intra‐muros), constitué par un ensemble de « patrimoines différents » mais rassemblés au même endroit, est un site absolument remarquable :

  • Patrimoine architectural : Château du XVIIème siècle avec dépendances aménagées, halle Polonceau,  bâtiment Dehérain...) et paysager
  • Patrimoine universitaire : amphithéâtre, salles de cours, laboratoires, bureaux, restaurant universitaire, logements modernes (400 chambres), gymnase
  • Patrimoine naturel : botanique (arboretum, visiter le site ) et faunistique de grand intérêt pour la biodiversité (parc et bois)
  • Patrimoine géologique : la Falunière est un site géologique d’importance mondiale : « hot spot de la biodiversité fossile du Lutétien »
  • Patrimoine scientifique : des dispositifs d'essai de longue durée dont les parcelles Dehérain établies en 1875.

Référence dans la Recherche Agronomique mondiale, ferme expérimentale, laboratoires de recherche (plus de 350 chercheurs et enseignants actuellement)..

Découvrez le domaine de Grignon en images

L'ancienne bergerie

Réaménagée en bureaux

Les Associations actives sur le campus de Grignon

01
02
03
4
03
Entretien du patrimoine botanique
L'Arbre de fer

En réaction à Lothar, la fameuse tempête dévastatrice de décembre 1999, l'association de Arbre de fer a été créée en 2001 afin d’assurer la protection et la promotion de l’environnement naturel d’AgroParisTech sur son campus de Grignon. Ses buts visent à :

- créer un fonds documentaire à caractère historique, scientifique et pédagogique, en liaison avec le service documentaire d’AgroParisTech ;

- contribuer à la restauration, l’entretien, la conservation et le développement de ce patrimoine ;

- assurer une mise en valeur de ces richesses naturelles par des actions de promotion et d’animation.

Voir la suite

Grignon comme vous ne l'avez jamais vu