Grignon au Parlement

Cette page sera mise à jour régulièrement pour vous informer des dernières discussions à propos de Grignon à l'Assemblée Nationale et au Sénat.

16 avril 2021

Session ordinaire : 1ère séance, Lutte contre le dérèglement climatique

Extrait : Grignon discuté à propos de l’amendement 6872 (rejeté) :

Loïc Prud’homme :

Puisque nous sommes manifestement les seuls, ici, à ne pas être infaillibles, Mme Panot n’a pas défendu l’amendement appelé ; pour autant, cela ne retire rien à ses arguments. J’en reviens au domaine de Thiverval-Grignon : l’ensemble des personnels qui seront déplacés vers le plateau de Saclay se sont élevés contre ce projet, qui est bien mené par l’État. Vous ne pouvez donc pas affirmer, madame la ministre déléguée, que nous n’avons pas à en discuter ici : au contraire, la question nous intéresse bien évidemment.
Pour connaître quelque peu l’INRAE, je tiens à souligner que la vente du domaine de Thiverval-Grignon entraînerait l’abandon de terres agricoles sur lesquelles une recherche agronomique de pointe est menée depuis des décennies, et de sites qui assurent, de très longue date, un suivi des questions de fertilisation différenciée des sols. L’abandon de ce long historique serait une perte majeure pour la recherche agronomique. Ce projet n’est donc pas neutre, y compris pour le sujet qui nous occupe aujourd’hui, le climat et le changement de modèle agricole et agronomique que nous appelons de nos vœux. Il aura bel et bien des conséquences sur la recherche et la lutte contre le dérèglement climatique. (L’amendement no 6872 n’est pas adopté.)

[...]

LIRE EN INTEGRALITÉ SUR LE SITE DE L'ASSEMBLEE NATIONALE

Session ordinaire : 3ème séance, Lutte contre le dérèglement climatique

[...]

Julien Denormandie, ministre.

L’amendement d’appel est très important. La stratégie est développée par le comité interministériel à la santé. Elle vise à mettre en cohérence le PNA (programme national pour l’alimentation) avec le PNNS, pour parvenir à une approche coordonnée, qui est l’une des premières pierres qui serviront à édifier l’approche One Health . Il est pertinent que le Parlement évalue au fur et à mesure les décisions prises par ce comité.

Le président.

La parole est à M. François-Michel Lambert.

François-Michel Lambert.

La proposition de Mme la rapporteure est très intéressante, mais elle nous renvoie à un autre problème. Le centre de Grignon, que vous connaissez très bien monsieur le ministre, ce centre qui accueille AgroParisTech et qui, depuis plus d’un siècle, a vu sortir les plus brillants de nos agronomes, est aujourd’hui voué à disparaître.
Or nous aurions bien aimé qu’un engagement soit pris pour faire de ce centre un lieu de recherche, d’enseignement relatif à toutes ces questions, et plus encore après la gelée noire subie par le pays et qui constitue, selon vos propres termes, une catastrophe agronomique. Plutôt que de brader ou de perdre cet outil formidable, pourquoi ne pas conserver une partie majeure du domaine et en céder une autre ? Je sais que vous avez reçu des propositions, émanant notamment d’anciens de Grignon qui vous ont sollicité. Je lance moi aussi un appel en faveur de ce centre.

 [...]

Bertrand Pancher.

Nous sommes évidemment favorables à ce rapport, qui permettra d’étudier les meilleures façons de réduire les émissions d’ammoniac et de protoxyde d’azote, notamment grâce aux technologies. Ces dernières sont enseignées. Or, monsieur le ministre, mon collègue François-Michel Lambert vous a interpellé sur l’avenir du centre d’enseignement agronomique de Grignon, près de Paris, lieu unique et historique connu de l’ensemble du monde agricole et d’une grande partie des agronomes de la planète. Sa vente serait une erreur ; nous devons au contraire le conserver, pour en faire un centre de formation et de transition écologique dans le monde agricole – ce serait un signal très fort, lié à ce projet de loi. Je crois d’ailleurs qu’à titre personnel, vous êtes plutôt favorable au maintien de ce site. Pourriez-vous nous éclairer sur ce sujet, qui inquiète le monde de la formation agricole dans son ensemble ? (M. François-Michel Lambert applaudit.)

[...]

LIRE EN INTÉGRALITÉ SUR LE SITE DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE

15 avril 2021

M. Fabien Gay (Seine-Saint-Denis - CRCE)

Question écrite n° 22279 de publiée dans le JO Sénat - page 2451

Protection du site de Grignon contre les spéculations immobilières

13 avril 2021

M. André Chassaigne (Gauche démocrate et républicaine - Puy-de-Dôme )

Question écrite à Monsieur Julien Denormandie, Ministre de l'agriculture et de l'alimentation

Appel à projet en vue de la cession du Domaine de Grignon

 

6 avril 2021

Mme Clémentine Autain (La France insoumise - Seine-Saint-Denis )

Question écrite à Monsieur Julien Denormandie, Ministre de l'agriculture et de l'alimentation

Grignon : pour la préservation du patrimoine

 

25 mars 2021

Amendement n°6872 (rejeté le 16 avril)

Il est mis fin au projet de vente et de privatisation du domaine de Thiverval-Grignon qui induiraient une artificialisation des terres dans cette zone.

« … Dans le respect des objectifs de l’accord de Paris et des propositions de la Convention Citoyenne sur le Climat, nous demandons à l’Etat de renoncer à ce projet de vente… »