Des contorsions en béton – Le Canard Enchaîné – 15/09/21

H.L. - Le Canard Enchaîné - Mercredi 15 septembre 2021

Cet article du Canard Enchaîné rappelle, si besoin est, le double jeu du ministère de l'Agriculture et de son titulaire.
Selon la règle en usage, AgroParisTech, son ministère de tutelle et le ministère de l'Économie sont restés silencieux pendant la procédure de vente.
Ce silence ne peut être interprété comme un gage de neutralité puisque c'est le ministère de l'Agriculture qui est le vendeur, même si les opérations ont été menées par le ministère de l'Économie. D'ailleurs deux de ses hauts fonctionnaires faisaient partie du jury chargé de choisir l'attributaire. Il ne semble pas qu'ils aient plaidé pour un projet d'intérêt général.
Julien Denormandie a pourtant étudié à Grignon. Il connaît très bien la valeur inestimable de ce domaine et son intérêt. A moins qu'à 20 ans il ne fût déjà blasé ! Partant de là, ou bien il ne s'est pas impliqué, et c'est un scandale, ou bien il s'est impliqué et le nie, et c'est encore plus un scandale.
Les ministres en charge de cette vente, Agriculture et Économie, ont fait un choix. Quelles que soient leurs dénégations, ce choix est politique, et il est contraire à l'intérêt général. Il doit être revu, et nous ferons ce qu'il faut pour qu'il le soit.