Collectif Futur pour le Site de Grignon

Pour un lieu ouvert sur son territoire, dédié à la connaissance du Vivant et à la formation à l’agroécologie

 

Le Collectif pour le Futur du site de Grignon (CFSG) est une association loi de 1901 créée le 12 mars 2016 suite aux actions menées contre des projets de vente de ce domaine de l’Etat situé près de Plaisir dans les Yvelines (France).

Objectifs du collectif

Le Collectif pour le Futur du Site de Grignon regroupe les personnes (agronomes, scientifiques, techniciens, entrepreneurs du vivant, habitants des territoires, membres d’associations, élus locaux, amoureux du site), qui partagent une vision et des actions pour l’avenir du domaine de Grignon, avec les objectifs suivants :

  • Maintenir un pôle dédié à l’expérimentation et à la diffusion des savoirs autour de l’agronomie, l’alimentation et l’écologie, en lien avec l’Enseignement Supérieur Agronomique, dont AgroParisTech, les organismes de recherche et les Universités, dont Paris-Saclay.
  • Ouvrir le parc au public ainsi que les lieux de mémoire qui jalonnent ce domaine historique.
  • Animer un projet collectif ouvrant le site vers les acteurs et les habitants des territoires proches.

Non à la vente à un groupement d’investisseurs privés, oui à Grignon « bien commun ».

Historique du collectif

C’est la conjonction d’indignations, d’appréhensions et d’inquiétudes qui a suscité la création du Collectif pour le Futur du Site de grignon.

Ce sont les indignations des ingénieurs Agro de voir vendu le site de Grignon, dédié depuis deux siècles à la formation et la recherche agricoles, au club de football du PSG pour aménager son centre d’entraînement. Ce sont les appréhensions des amoureux de la nature qui, devant l’ampleur des aménagements envisagés par les acheteurs, avaient la certitude d’assister à la détérioration d’un vallon riche de la diversité de ses paysages et de sa biodiversité, et préservé jusque-là des investisseurs immobiliers. Ce sont enfin l’inquiétude des géologues de voir des sites de fossiles mondialement connus interdits d’accès, et des amoureux des arbres de ne plus pouvoir mettre en valeur un des plus anciens arboretums de l’Ile de France.

Les indignations entraînèrent le lancement par un ancien élève de l’Agro, Léonce Vilbert, d’une pétition contre la vente au PSG/Qatar qui atteint fin février 2016 plus de 16.000 signatures. Suite aussi à d’autres actions de différentes associations et citoyens, dont deux manifestations et des appels aux pouvoirs publics et aux élus, le « Collectif pour le Futur du Site de Grignon » est créé et regroupe en deux mois plus de 170 adhérents. Ses objectifs sont : contre la vente à un investisseur privé ; oui à Grignon « bien commun » utile à tous ; création d’un Centre International d’Echanges et de Formations pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement de Demain  (CIEFALEND) dédié à la lutte  contre le réchauffement climatique ; ouverture du parc au public.

Le samedi 12 mars 2016, à la suite de la deuxième marche de protestation, le Collectif s’est constitué en association loi de 1901 sous le même nom : CFSG.